Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

BRAHIMI, Denise


« Les deux Oedipe. M. Dib Horizon 2000 ou un Oedipe peut en cacher un autre


Titre du périodique ou du site internet : Limag.com
Sous titre : Littératures du Maghreb
Date : 24 septembre


Date : 24 septembre
Année : 2013
Commentaires : C’est un grand débat, en général, de savoir si ce que les psy appellent le complexe d’Oedipe est universel. Pour Mohammed Dib, il est évident qu’il ne l’est pas. Son point de vue est celui d’un Algérien non pas nationaliste mais soucieux de dénoncer la réduction à leur dimension occidentale des problèmes dits universels. Ce thème sera exploré dans L’arbre à dires de 1998, Comme un bruit d’abeilles de 1998 et Simorgh de 2003. M. Dib interroge les concepts de spiritualité et de sainteté tels que l’Occident se les approprie, pour les rendre à l’Orient. Sa critique du mythe d’Œdipe s’appuie sur sa connaissance de la famille algérienne. Le désir de tuer le père n’a pas de sens dans cette société : les Algériens n’ont pas eu à ‘tuer le père’ : les diverses colonisations d’une Histoire proche et lointaine se sont chargées de le faire et de réduire ainsi les fils à un orphelinage généralisé.