Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

LYAMLAHY, Khalid


Se souvenir de Mohammed Khaïr-Eddine : Sur les voies d’une écriture subversive


Titre du périodique ou du site internet : ActuaLitté
Année : 2015
Commentaires : Il y a un peu plus de vingt ans, le 18 novembre 1995, Mohammed Khaïr-Eddine s’éteint dans un hôpital à Rabat. « L’enfant terrible » de la littérature marocaine francophone laisse derrière lui des textes de révolte et d’amertume, des témoignages déchirants et déchirés entre la douleur de l’exil et l’amour du pays, des pages subversives où le mot devient cri, où le langage devient lutte, où le poète se transforme en éclaireur révolté, en marginal engagé, prenant tous les risques et brisant toutes les conventions.