Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

MENDJELI, Rachid


Shéhérazade dans le cinéma français. « Une belle infidèle » ?


Titre du périodique ou du site internet : Francofonia
Responsable du volume : Francofonia
Second auteur du volume : CHRAIBI Aboubakr et VITALI Ilaria (dir)
Titre du volume : Variations françaises sur les Mille et Une Nuits: quelles versions pour quels effets?
Numéro : 69
Lieu d'édition : Bologne Université de Bologne
Editeur : Olschki
ISBN : 9788822264442
ISSN : ISSN 1121-953X
Année : 2015
Commentaires : Comment le mythe de Shéhérazade est-il représenté au cinéma ? Selon Claude Lévi-Strauss, la structure du mythe subsiste dans les différentes traductions. Ses effets se trouvent dans la structure narrative, quelle que soit la version du mythe, du fait qu’il n’existe pas de version « vraie ». Le signifiant imaginaire du mythe demeure malgré les variations qu’il subit lors du passage d’une forme à une autre. Le mythe forme une structure permanente et l’ensemble des versions et traductions appartiennent au même mythe. Ce texte se limitera à une approche des représentations du personnage de Shéhérazade qu’offre les versions de deux cinéastes français : la première, Shéhérazade (1962) du réalisateur Pierre Gaspart-Huit et la seconde, Les Mille et Une Nuits (1990) de Philippe de Broca.
Numéro : 69
Pages : P.231-244