Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

VITALI, Ilaria


« Traduire les spectacles du livre » : des Mille et Une Nuits de Joseph-Charles Mardrus à Shéhérazade des Ballets russes


Titre du périodique ou du site internet : Francofonia
Responsable du volume : Francofonia
Second auteur du volume : CHRAIBI Aboubakr et VITALI Ilaria (dir)
Titre du volume : Variations françaises sur les Mille et Une Nuits: quelles versions pour quels effets?
Numéro : 69
Lieu d'édition : Bologne Université de Bologne
Editeur : Olschki
ISBN : 9788822264442
ISSN : ISSN 1121-953X
Année : 2015
Commentaires : Au début du XXe siècle, la traduction des Mille et Une Nuits de Joseph-Charles Mardrus engendre, en France, un orientalisme nouveau qui investit les champs de la création, de la littérature au théâtre, de la musique à la peinture. Au coeur de ce mouvement de contaminations transémiotiques se situe un spectacle, Shéhérazade, drame chorégraphique des Ballets russes de Serge Diaghilev, qui aura un grand retentissement dans les arts et les modes de vie de l’époque. Si elle paraît évidente aux yeux de certains, l’influence de la version des Nuits de Mardrus dans la création du ballet n’a pourtant jamais fait l’objet d’une analyse approfondie. Cet article reconstitue la genèse et les enjeux du spectacle, pour étudier ensuite la manière dont les stratégies employées par l’impresario Serge Diaghilev et par ses collaborateurs – notamment le chorégraphe Michel Fokine et le peintre Léon Bakst – entrent en résonnance avec la traduction du Docteur.
Numéro : 69
Pages : P.127