Recherche en cours
Veuillez patienter
Thèse

FILI, Touriya
Figures de la subversion dans les littératures francophones et d'expression arabe au Maghreb et au Moyen-Orient des années 70 à 2000. (R. Boudjedra, A. Cossery, E.A. El Maleh, E. Habibi et P. Smaïl)
 
Lieu : Paris 3,
Directeur de thèse : Dominique COMBE
Année : 2009
Pages : 432 p.
Type : Thèse - DNR
Première inscription pour les thèses : Inscr. 2002

Notations :

RESUMÉ: Dans l'aire arabo-francophone, la valeur littéraire de la fiction narrative tend souvent à se confondre avec sa dimension subversive. Le présent travail aborde cette notion problématique de subversion en tant que modalité discursive et posturale. Sont analysées les perturbations infligées aux codes linguistiques, énonciatifs et génériques à la lumière du postulat suivant lequel le bilinguisme et le biculturalisme des écrivains favorisent cette veine et la nourrissent. C'est, en effet, autour d'une double appartenance, feinte ou avérée, que se rejoignent les poétiques d'auteurs aussi éloignés que Rachid BOUDJEDRA, Albert COSSERY, Edmond Amran EL MALEH, Emile HABIBI et Paul SMAIL. L'articulation de l'analyse textuelle à celle des postures auctoriales permet de discerner une dynamique littéraire dans laquelle ce qui s'offre a priori comme une littérature politique s'avère un avatar d'une politique de la littérature.