Recherche en cours
Veuillez patienter
Thèse

ALSHEIBANI, Jamal
Réécrire l'histoire au féminin : les enjeux idéologiques et poétiques de la narration dans Loin de Médine
 
Lieu : Cergy-Pontoise
Directeur de thèse : MAYAUX, Catherine
Année : 2009
Type : Thèse - DNR
Première inscription pour les thèses : ,
Notations :

Notre travail consiste à étudier Loin de Médine, roman historique d’Assia Djebar, dans son rapport à l’Histoire. L’auteur se fonde, et en même temps critique, les écrits de Ibn Saad, Ibn Hicham et Tabari et cherche à démontrer, en sélectionnant certains passages et en ayant recours à la fiction, que leur version des faits peut être remise en cause. Elle s’oppose ainsi à l’Histoire faite par les hommes et pour les hommes. Cet ébranlement des certitudes est une première étape vers l’expression de la propre version d’Assia Djebar qui ne se place plus sur le terrain du vrai ou du faux mais sur celui de la fiction et de la vraisemblance. Dès lors, les événements relatés dans le roman deviennent signifiants dans l’économie du texte ; l’Histoire est recréée et acquiert un sens. L’auteur, qui situe son roman dans les premiers temps de l’Islam, effectue une relecture et une réécriture de cette période en replaçant la femme au centre de son récit. La fictionnalisation de l’Histoire permet de présenter les femmes ayant côtoyé le Prophète Mohammed comme des héroïnes montrant la voie aux musulmanes d’aujourd’hui. Loin de Médine est ainsi ancré dans l’actualité des années 80-90 et se présente à la fois comme une mise en garde pour les Algériens et comme une réponse à la montée de l’islamisme. Son écriture est une prise de position de la part d’Assia Djebar qui n’hésite pas à aborder des sujets qui font débat dans la société, tels que le port du voile, la suprématie des hommes ou la prise de parole féminine.